Injustice

Des centaines de millions de personnes personnes vivent dans de mauvaises conditions matérielles, souffrent de maladies physiques ou mentales, meurent d’accidents ou de maladies, et certaines de ces morts prématurées pourraient être évitées si ces personnes travaillaient dans de meilleures conditions ou avaient un meilleur accès au soin. Les inégalités économiques entre les humains sont extrêmes, et des milliards d’animaux sont élevés juste pour être tués chaque année.
Des individus profitent de ce système, parce qu’ils et elles sont né-e-s au bon endroit et au bon moment. Pourtant, le capitalisme, le patriarcat, l’exploitation animale, le réchauffement climatique ne sont pas tant le résultat d’une volonté délibérée que la somme d’actes opportunistes et égoïstes qui ont profité et profitent à une fraction des individus vivants.

Car l’univers est injuste. Il n’est pas injuste dans le sens celui-ci va explicitement contre nos intérêts, il est injuste dans le sens où il est “amoral”. En effet, les comportements éthiques ou empathiques ne bénéficient pas forcément aux individus qui les font (voire sur ce point le dilemme du prisonnier). Il est injuste dans le sens où on peut essayer d’anticiper, de se préparer au mieux à faire face à un événement, ou avec pour but de réussir un objectif, y passer des années et échouer quand même. Injuste car privilégier la collaboration et l’empathie ne met pas à l’abri d’être utilisé ou trahi. Les personnes considérées comme belles sont favorisées, de nombreuses personnes cyniques et égoïstes réussissent, et de nombreuses être vivants souffrent du jour de leur naissance à celui de leur mort.
Il n’y a pas de sens à ce que nous vivons, pas de mérite, pas de karma, pas de destin, pas de “main invisible” du marché ou de quoi que ce soit d’autre, et tout laisse penser que les dieux, s’ils existent, n’ont aucune influence sur notre monde. Aucun être vivant n’a demandé à naître, et pourtant nous sommes toutes et tous là, et puisque nul n’est omniscient, que nos capacités mentales sont limitées et que nos sens nous trompent, nous devons faire au mieux avec notre connaissance partielle du monde, en essayant de mettre toutes les chances de notre côté, sans jamais pouvoir être complètement sûr de quoi que ce soit. 

Je défend une position utilitariste : je veux que les individus, autour de moi et en général, soient satisfaits de leur vie. Je ne fais pas cela par noblesse d’âme (si une telle chose existe) mais par empathie et parce que je pense que je bénéficierai, comme tout le monde, d’une société où le bien-être commun est un objectif. Dans ce cadre, il me semble que la collaboration est supérieure à la compétition pour permettre une vie satisfaisante au plus grand nombre.

C’est pour cela que j’agis pour essayer de créer une société qui pourrait satisfaire autant que possible les êtres pensants. Je sais que la notion de “satisfaction” est subjective (mais que cela peut, dans une société démocratique, être négocié entre les individus), que celle de “souffrance” est difficilement mesurable, et qu’il est impossible de prévoir avec exactitude les conséquences de nos actes. Je pense cependant qu’il est possible de mettre les chances de notre côté, et que nous ne le ferons pas en nous en remettant à des forces extérieures, que tout désigne comme inexistantes.

Le monde est injuste, mais ce n’est pas une fatalité, nous pouvons travailler à le rendre plus juste. Les notions de mérite, de destin, d’action du divin, le karma… ces forces qui donnerait à l’univers un équilibre, de la justice n’existent sans doute pas. Elles sont conservatrices, car elles nous empêchent de voir la vérité en face, et à penser soit que notre situation est inchangeable, soit qu’elle est méritée.
Toutes les idéologies fondées sur ces notions conduisent bien des individus à ne pas agir pour un meilleur système, ou à agir pour leur seul bien-être, et leur critique me semble essentielle à la construction d’une société plus équitable.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s